Combien d’années sont nécessaires pour devenir un professionnel de l’équitation ?

Passionné de l’équitation, vous rêvez de devenir un professionnel en la matière. Sachez que c’est un rêve tout à fait réalisable. Avec de la motivation, de la régularité et une bonne formation, vous pouvez atteindre votre objectif. Mais, combien d’années faut-il pour y parvenir ?

De la passion avant tout !

Si vous vous demandez comment devenir pro de l’équitation, alors sachez qu’il faut avant tout être passionné du monde équestre. C’est cette passion qui va en effet vous motiver à vous améliorer et à perfectionner vos techniques. Sans cela, devenir un professionnel peut nécessiter de très longues années. Alors que, si vous vous investissez en termes de temps et si vous avez l’envie de vraiment réussir, vous allez pouvoir progresser rapidement. Ainsi, la première chose à faire avant de vous lancer dans une quelconque formation est de vous assurer que vous avez un grand intérêt en tout ce qui concerne l’univers équestre. Beaucoup de ceux qui sont devenus pros en la matière ont commencé très tôt (vers l’âge de 10 ou 11 ans) à monter à cheval.

Des formations sanctionnées par un « Galop »

Comment devenir pro de l’équitation ? Outre la passion, il faut suivre des formations théoriques et pratiques. Les progrès des cavaliers sont sanctionnés par un diplôme que l’on appelle « Galop ». Il existe sept niveaux de galops. Le contenu de chaque formation est déterminé par la Fédération française d’équitation.

Le passage d’un galop à un autre dépend de votre progression. C’est votre moniteur qui vous dira si vous avez tel ou tel niveau. Mais en général, du galop 1 à 4, il faut une année chacun. À partir du galop 4, il faut plus d’un an puisque les exigences sont plus importantes. Mais, il est également possible de sauter des galops si vous êtes majeur et si vous avez un bon niveau.

Les CEP, des diplômes plus tournés vers la compétence professionnelle

Si les galops sont plus orientés vers le loisir, les CEP ou capacités équestres quant à eux sont des diplômes plus professionnels. Ainsi, pour devenir un véritable professionnel en équitation, il est recommandé de passer ces examens. Il en existe 3 niveaux, dont le CEP 1, le CEP 2 et le CEP 3. Bien entendu, il faut avoir un certain niveau pour pouvoir réussir ces examens. En général, le CEP 1 est équivalent à un galop 5. Un CEP 2 correspond à un galop 6. Et, un CEP 3 nécessite les compétences et savoir-faire requis pour un galop 7. Toutefois, rien ne vous empêche de tenter tout de suite un CEP 1 même si vous ne disposez de galop, mais possédez déjà de compétences avancées. En revanche, pour pouvoir intégrer un CEP 2, il faut avoir obtenu un CEP1. L’examen se déroule en une demi-journée.

Où trouver un club adapté à la pratique de l’équitation pour les enfants ?
Quelles sont les qualités d’un bon cavalier ?