A quel âge peut on commencer l’équitation ?

Il n’y a pas d’âge précis à partir duquel un enfant peut commencer à monter à cheval surtout si un enfant est demandeur. À partir de trois ans, un enfant peut physiquement monter à cheval mais rien n’empêche de commencer avant en proposant à l’enfant qui en a envie de faire une courte promenade à poney.

Initiation au cheval

Beaucoup de parents se demandent quand commencer l’équitation ? Une initiation au sport équestre peut se faire très tôt car cela permet d’établir un premier contact avec l’animal et le monde du cheval : plaisir de voir un cheval, de le toucher, de le caresser et de leur brosser. Beaucoup de parents-cavaliers favorisent très tôt ce contact pour faire découvrir à l’enfant dès son plus jeune âge le plaisir que procure le contact d’un poney ou d’un cheval de manière générale. Il n’est évidemment pas question de galop mais juste d’une petite sortie, perché sur le dos d’un gentil poney ou d’un cheval de petite taille de préférence. Pour un enfant qui se montre plus réticent, il est préférable d’attendre un peu plus et surtout de ne pas forcer à monter.

Pratiquer l’équitation dans un club

La passion du cheval peut s’attraper à n’importe quel âge et la question quand commencer l’équitation n’est que purement théorique. Les enfants peuvent débuter avec de vraies leçons d’équitation vers l’âge six-huit ans. En effet, à partir de cet âge, ils sont capables de le faire physiquement et sont aussi en capacité de se concentrer suffisamment. Au début, les enfants montent souvent des poneys plus ou moins grands tenus en longe ce qui signifie que le cheval est conduit en cercle par un moniteur d’équitation. En phase d’initiation, une séance d’équitation dure entre 15 et 20 minutes et augmente en fonction de la condition physique de l’enfant pour passer de 45 à 60 minutes avec des cours d’équitation en groupe et par niveau.

Qu’apporte l’équitation aux enfants ?

Pour les enfants qui sont « demandeurs » dès leur plus jeune âge, beaucoup de parents se demandent tout de même quand commencer l’équitation. Apprendre à monter à cheval a de nombreux effets bénéfiques sur l’enfant. En effet, la pratique de ce sport améliore la motricité, développe le sens de l’équilibre, favorise la coordination des mouvements, améliore l’endurance et renforce les muscles de tout le corps. Sur le plan psychique, l’équitation développe la force de caractère, la confiance en soi et la volonté d’apprendre, par conséquent tout cela a un effet très positif sur les performances scolaires d’un enfant. Il faut également savoir que l’équitation procure des plaisirs uniques et ne se résume pas à une activité sportive comme les autres puisqu’elle permet de construire une relation avec le cheval, la plus noble conquête de l’homme.

Où trouver un club adapté à la pratique de l’équitation pour les enfants ?
Quelles sont les qualités d’un bon cavalier ?